L’anéjaculation (pas d’éjaculation) et l’anorgasmie (n’attend pas l’orgasme) sont associées chez l’homme.

L’anéjaculation et l’anorgasmie sont un dysfonctionnement de la orgasmique de la réponse sexuelle établie par Masters et Johnson.

Elles sont plus fréquemment en relation avec des peurs des réactions physiologiques de l’état orgasmique (par exemple la peur des pulsions non contrôlées au moment de l’orgasme) ou des conséquences éjaculatoire (par exemple la peur de mettre enceinte la partenaire). Ces peurs sont ancrées par l’histoire et, par automatisation inconsciente, l’homme se protège pour ne pas revivre le ou les évènements ou respecter des croyances.

L’anéjaculation se rencontre aussi dans les contextes suivants :

  • L’orgasme sans éjaculation est une technique utilisée par les yogis dans le tantra sexuel permettant ainsi de prolonger le plaisir et de préserver l’énergie sexuelle.
  • L‘éjaculation rétrograde (pour les personnes opérées de la prostate, sous antidépresseur tricyclique…)

Si il est déterminé que ce trouble est d’ordre psychologique, un accompagnement thérapeutique avec les outils de la relation d’aide, la PNL et HypnoSexothérapie permet d’aider l’homme à trouver sa capacité éjaculatoire.

%d blogueurs aiment cette page :