Historiquement, le terme « frigidité » décrivait l’ensemble des problématiques sexuelles chez la femme. Cette terminologie ne prenait pas considération le fonctionnement de la sexualité et encore les différentes phases de la réponse sexuelle décrites par Masters & Johnson. De plus, elle laissait sous entendre le refus plus ou moins systématique de la femme de vivre sa sexualité ou qu’elle n’avait aucun ressenti dans son intimité.

Aujourd’hui, la frigidité est définie comme une absence de désir et est aussi appelé anaphrodisie.
Comme le définissait le psychanalyste Jacques LACAN, le désir c’est : Être désirant – Être désiré – Se sentir désirable.

Dans la frigidité, il n’y a pas appétence au désir et est l’expression d’un clivage entre le corps et le ressenti.

Un accompagnement thérapeutique avec les outils de la relation d’aide, la PNL et HypnoSexothérapie permet d’aider la femme à retrouver un contact avec son corps et sa féminité.

Pour plus d’information, consulter la page sur l’anaphrodisie.

%d blogueurs aiment cette page :