Nous trouvons dans le dictionnaire (Larousse) deux définitions :

  • Ensemble des phénomènes sexuels ou liés au sexe, que l’on peut observer dans le monde vivant.
  • Ensemble des diverses modalités de la satisfaction sexuelle.

Le terme « sexualité » regroupe plusieurs phénomènes qui sont la reproduction, les comportements de stimulation de la sexualité, les réactions émotionnelles et les aspects cognitifs et culturels qui y sont associés.

En SexoThérapie nous définirons la sexualité par :

« Ce qui est sexué (propre à chaque sexe) ainsi que l’ensemble des comportements visant à la satisfaction de l’instinct sexuel (santé, plaisir, procréation) qui a pris progressivement le sens de « vie sexuelle ». »

« La sexualité n’est pas seulement les activités et le plaisir qui dépendent du fonctionnement de l’appareil génital, mais toute une série d’excitations et d’activités conscientes et inconscientes présentent dès l’enfance, qui procurent un plaisir irréductible à l’assouvissement d’un besoin physiologique fondamental et qui se retrouvent à titre de composantes dans la forme dite normale de l’amour sexuel ».

La reproduction est innée alors que la sexualité se construit par l’apprentissage. La sexualité est un apprentissage de Soi qui fait appel au désir sexuel.

Le désir sexuel est un sujet complexe qui touche à la fois l’intimité et le bien-être en interdépendance des facteurs physiologiques (cérébraux et hormonaux) et culturels : livres, films, magazines et aussi instruction sexuelle, croyances religieuses et expériences.

La culture judéo-chrétienne apporte à la sexualité occidentale, longtemps réservée à la seule procréation ou à la perversion, des valeurs ainsi que des tabous et des jugements créant des sentiments de culpabilité. La culpabilité et l’histoire de la Personne étant eux-même des facteurs psychiques des troubles de la sexualité.

Nous pouvons considérer qu’une sexualité est saine dès lors qu’elle est dans le respect de Soi et de l’Autre. La sexualité, pourvu qu’elle soit saine, doit trouver sa place avec harmonie dans la société et concourir à l’Épanouissement de l’Être propre à chaque individu.

%d blogueurs aiment cette page :